Privé du Salon de l'agriculture, le monde rural perd une occasion de valoriser son savoir-faire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Privé du Salon de l'agriculture, le monde rural perd une occasion de valoriser son savoir-faire
France 2
Article rédigé par
D. Lachaud, J. Van Hove, C. Tixier, B. Vignais, H. Strobel, F. Cardoen - France 2
France Télévisions

Le Salon de l'agriculture, qui aurait d'û s'ouvrir samedi 27 février, a été annulé à cause de la situation sanitaire. Un coup dur pour les professionnels du secteur, qui voyaient en cet événement une chance de mettre leur travail en valeur.

Crise sanitaire oblige, les portes du Salon de l'Agriculture seront closes en 2021. Mais celles des fermes, en revanche, restent ouvertes au public. Comme 200 autres agriculteurs, Pierre-Nicolas Grisel a ainsi fait visiter son élevage de poules, samedi 27 février. Il est déçu de l'annulation du Salon. "C'est une occasion perdue de parler positivement de notre métier", regrette-t-il.

600 000 visiteurs par an

Du haut de ses 59 ans d'existence, le Salon de l'agriculture a acquis une popularité incontestable. 600 000 visiteurs s'y pressent chaque année. Pour les personnalités politiques, c'est un passage obligé et pour certains producteurs, les concours organisés représentent d'ordinaire une belle opportunité d'accroître leur chiffre d'affaires. "Avec les médailles sur l'étiquette, nous vendons plus de confitures", reconnaît Patrick Loewert, responsable d'une biscuiterie à Kaysersberg (Haut-Rhin). Petite consolation néanmoins : les finales du concours régional auront lieu en mai, au sein des régions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.