La pistache fait son retour en Provence

Disparue en France depuis le 20e siècle, la culture de la pistache fait son retour en France, dans le Vaucluse.

France 2

Autour des tables, à l’heure de l’apéritif, la majorité des pistaches consommées en France proviennent de Grèce, d’Espagne, de Tunisie et de Californie. Il faut dire que le fruit sec n’est plus produit en France depuis le 20e siècle, mais des agriculteurs tentent de le relancer dans le Vaucluse. À La Bastidonne, Jean-Louis Joseph, cultivateur, a investi 26 000 euros afin de planter 600 arbres bio, sur deux hectares. "Le pistachier est une alternative au réchauffement climatique car il résiste à la sécheresse et au froid. Nos plants viennent principalement d’Espagne et commenceront à donner dans cinq ans. À raison de 20 euros minimum le kilo, c’est potentiellement très rentable", précise l'agriculteur.

Vers un produit bio en France ?

Une culture française de la pistache intéresse les confiseurs de la région, soucieux de travailler avec des produits de qualité. "Pour le moment, dans nos confiseries, nous utilisons des pistaches espagnoles ou californiennes. Mais à terme, grâce à cette bonne traçabilité, nous serions heureux d’avoir recours aux pistaches françaises. Cela permettrait de vendre des produits exceptionnels", assure Laure Pierrisnard, directrice générale de la confiserie du Roy René. D’ici 2020, 30 hectares de pistachiers seront plantés dans le Vaucluse, contre 10 seulement en 2019. Preuve d’un essor certain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Disparue en France depuis le 20e siècle, la culture de la pistache fait son retour en France, dans le Vaucluse.
Disparue en France depuis le 20e siècle, la culture de la pistache fait son retour en France, dans le Vaucluse. (France 2)