Envoyé spécial, France 2

"Envoyé Spécial" : comment sortir du glyphosate ?

Pour ou contre le glyphosate ? Deux agriculteurs aux techniques opposées vont se rencontrer et partager leurs pratiques lors de l'émission "Envoyé Spécial" sur France 2.

franceinfo
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ils partagent le même métier d'agriculteur, mais pas les mêmes idées. Vincent est un défenseur acharné du glyphosate. Olivier, lui, y a renoncé. "Aujourd'hui, nous faire passer pour des salauds, des pollueurs, des empoisonneurs, mais il y a de quoi pleurer au milieu de son champ", réagit Vincent. "Je ne peux pas utiliser du glyphosate par rapport à ma santé, donc je ne peux pas utiliser ce genre de produits et je n'ai pas envie de participer à une pollution de ce que l'on retrouve dans les eaux superficielles", explique de son côté Olivier. L'émission "Envoyé Spécial" a proposé à Olivier et Vincent une expérience inédite : passer 48 heures en immersion l'un chez l'autre.

Le labour, alternative ultime au glyphosate

À 300 km de sa ferme, Olivier, l'agriculteur bio, a rendez-vous chez Vincent. Il accueille Olivier avec un café, mais surtout une tasse Roundup, le nom commercial du glyphosate chez Monsanto. Vincent assume une utilisation régulière de pesticides. Olivier, de son côté, s'est affranchi du glyphosate depuis 27 ans. Le glyphosate est un herbicide, un désherbant qui détruit toute végétation. En 30 minutes, Olivier et Vincent vont traiter toute la parcelle. Après avoir défendu son modèle, c'est au tour de Vincent d'en découvrir une autre et de retrouver Olivier dans sa ferme dans le Loiret. L'alternative ultime au glyphosate, c'est le labour. Depuis quelques années, la technique de retourner ainsi la terre est controversée car cela nuirait à sa fertilité. 

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Des bouteilles de Roundup, le 15 juin 2015 dans un magasin de Lille (Nord).
Des bouteilles de Roundup, le 15 juin 2015 dans un magasin de Lille (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)