Des agriculteurs manifestent dans toute la France contre la future PAC

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Des agriculteurs manifestent dans toute la France contre la future PAC
franceinfo
Article rédigé par
G. Papin, L. Gazar, J. Guillaud, F. Benbekai, P. Aliès - franceinfo
France Télévisions

Vendredi 2 avril, 5 000 agriculteurs étaient sur les routes pour manifester contre la nouvelle politique agricole commune (PAC) qui conditionnerait les aides versées à des pratiques plus respectueuses de l’environnement.

Des opérations escargot ont eu lieu un peu partout en France, vendredi 2 avril. 5 000 agriculteurs étaient sur les routes avec leur tracteur pour protester contre la nouvelle politique agricole commune (PAC) négociée à Bruxelles. Il y a eu des embouteillages dans une douzaine de départements. Un nouveau système de financement serait conditionné à des pratiques plus respectueuses de l’environnement. "On est totalement d’accord pour du verdissement. Mais aujourd’hui, on est sur du verdissement qui est plus punitif que participatif. On pense une fois de plus qu’on va être pénalisé", estime Fabien Pigeon, agriculteur, membre de la FNSEA d’Île-de-France.

80% des agriculteurs plus éligibles selon la FNSEA

Aujourd’hui, les aides directes représentent 75% du budget des agriculteurs. Avec la nouvelle PAC, entre 20 et 30% seraient conditionnées à une agriculture plus verte. Les agriculteurs doivent s’adapter. "Je touche 35 000 euros. Si j’enlève 60 euros de l’hectare, ça me fait 10 000 euros de prime PAC en moins", regrette un céréalier du Calvados qui cultive une surface de 150 hectares. Selon la FNSEA, 80% des agriculteurs ne seraient pas éligibles aux nouvelles normes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.