Réforme de l'assurance-chômage : la durée d’indemnisation abaissée

Publié Mis à jour
Chômage : la durée d’indemnisation abaissée
Article rédigé par
M.-P. Degorce, P.-L. Monnier,R. Asencio, H.Pozzo, J. Duboz, V. Lejeune - France 3
France Télévisions
Lundi 21 novembre, le gouvernement a annoncé que la durée d’indemnisation de chômage allait être abaissée à compter du 1er février 2023. Les syndicats protestent contre cette mesure.

Lundi 21 novembre, un durcissement des règles concernant les indemnités chômage a été annoncé par le gouvernement. La durée d’indemnisation va être réduite, à compter du 1er février 2023. "Les demandeurs d’emplois n’ont pas forcément demandé à être dans cette situation-là, donc je pense que c’est bien d’avoir un système qui les aide le plus longtemps possible", réagi un homme.

Une durée variable

Concrètement, la durée d’indemnisation sera définie par le contexte économique. Tant que le taux de chômage se situera en dessous des 9 %, la durée restera abaissée de 25 % par rapport à aujourd’hui, si le taux est supérieur alors, elle repassera à 100 %. L'indemnisation passera de 36 à 27 mois pour les personnes de plus de 55 ans. L’objectif de cette mesure est d’inciter les demandeurs d’emploi à retrouver rapidement un travail. Les syndicats protestent et dénoncent cette mesure. "C’est un scandale", affirme Michel Beaugas, secrétaire confédéral de FO.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.