Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement entend durcir les règles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement entend durcir les règles
Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement entend durcir les règles Réforme de l'assurance-chômage : le gouvernement entend durcir les règles (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - A. Sylvain, C. Ricco
France Télévisions
Les règles d'indemnisation du chômage vont être durcies à partir du 1er décembre 2024. La réforme du système a été annoncée par le Premier ministre, dimanche 26 mai.

Gabriel Attal enfonce le clou. En déplacement dans l'Essonne, dimanche 26 mai, le Premier ministre a confirmé la mise en place d'une nouvelle réforme de l'assurance chômage afin, selon lui, de parvenir au plein emploi. "Il faut qu'on assume d'avoir un modèle social plus tourné vers l'activité", a-t-il justifié.

Une réforme impopulaire

Le gouvernement entend donc durcir les règles. Pour être indemnisé, un chômeur devra avoir travaillé au moins huit mois sur les 24 derniers mois, contre six actuellement. La durée d'indemnisation sera rabotée de 18 à 15 mois. Une annonce décriée par les syndicats et difficilement acceptée par la population. "On réduit à chaque fois nos droits", estime une ancienne chômeuse. Cette cinquième réforme de la présidence d'Emmanuel Macron sur ce sujet a pour but d'éponger la dette publique, quitte à intervenir alors que l'assurance chômage est gérée par les partenaires sociaux. Le gouvernement espère récupérer 3,6 milliards d'euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.