La croissance française a atteint 7% en 2021 selon l'Insee, un record depuis plus de 50 ans, après la forte récession de 2020

L'économie française "dépasse désormais nettement" son niveau d'avant crise sanitaire, souligne l'Institut national de la statistique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège social de l'Insee à Montrouge (Hauts-de-Seine), le 14 juin 2019.  (AURORE MESENGE / AFP)

Un rebond impressionnant. La croissance du produit intérieur brut (PIB) français a atteint 7% en 2021, un bond jamais vu depuis 52 ans, mais qui intervient après la récession record de 2020 (-8%), selon une première estimation publiée vendredi 28 janvier par l'Insee. Avec un quatrième trimestre 2021 qui a connu une croissance de 0,7%, l'économie française "dépasse désormais nettement" son niveau d'avant crise sanitaire, souligne l'Institut national de la statistique.

"Au quatrième trimestre, l'économie française a dépassé la richesse qu'elle avait en 2019 et retrouvé son niveau d'avant-crise", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances sur France 2, vendredi 29 janvier. Après un plongeon record du PIB en 2020 (-8%), "l'économie française tourne à plein régime et elle a une capacité de réaction forte", a-t-il assuré.

Une dette de 113%

Le chiffre est meilleur que prévu. Dans sa dernière prévision datant de mi-décembre, l'Institut national de la statistique anticipait une croissance de 6,7% en 2021, un chiffre similaire à la prévision de la Banque de France. De nombreux indicateurs sont en effet au vert, avec un taux d'emploi inédit depuis 1975, une baisse record du chômage, ou encore un investissement des entreprises qui a dépassé son niveau d'avant-crise, résultat notamment des aides publiques massives (chômage partiel, fonds de solidarité, etc.) mises en place pour faire face à l'épidémie.

Au total, l'État aura encore dépensé l'an dernier un peu plus de 60 milliards d'euros, selon les chiffres donnés récemment par le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt, au prix d'un déficit public qui devrait avoisiner les 7% et d'une dette publique autour de 113%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Croissance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.