VIDEO. La harangue de Yannick Jadot contre le Ceta dépasse le million de vues

Le candidat à la primaire EELV a interpellé avec virulence, jeudi 27 octobre, les dirigeants européens sur les conséquences sanitaires et environnementales du traité avec le Canada.

YOUTUBE / EUROECOLOS

Virale. Sur Facebook, la vidéo de Yannick Jadot dénonçant les conséquences du Ceta (le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada) a été visionnée plus d'un million de fois.

"Les consommateurs ne veulent pas du Ceta !"

Dans une allocution au Parlement européen jeudi 27 octobre, le député européen et candidat à la la primaire EELV a en effet vivement interpellé le président de la Commission européenne et le président du Conseil européen. "M. Juncker, M. Tusk, vous parlez au nom des salariés sur le Ceta. Ecoutez les salariés, ils ne veulent pas du Ceta !", s'enflamme l'élu écologiste.

Il poursuit : "Vous prétendez parler au nom des consommateurs ? Ecoutez-les, ils ne veulent pas du Ceta, les consommateurs ! Vous prétendez parler au nom des citoyens européens ? Qu'est-ce que vous leur direz, M. Juncker, quand la commission fera enfin son boulot sur les perturbateurs endocriniens et que Bayer et Monsanto feront condamner l'Europe pour les mesures prises ?" La phrase fait allusion à la possibilité donnée aux multinationales de saisir des tribunaux d'arbitrage contre les Etats.

"Vous déroulez le tapis rouge" à "l'extrême-droite"

Il pointe ensuite les conséquences sanitaires et environnementales du traité : "Qu'est-ce que vous direz, M.Tusk, aux citoyens européens quand l'Europe refera son boulot de leadership sur le climat et que ce seront les firmes canadiennes des sables bitumineux et du pétrole et du gaz de schiste qui attaqueront l'Europe ?"  "Qu'est-ce que vous direz aux éleveurs européens quand ils seront détruits par l'élevage intensif, bourré aux antibiotiques, matraitant les animaux, du Canada ?" continue-t-il.

Et Yannick Jadot conclut : "Avec ce modèle européen que vous portez, de circulation sans entrave des biens, des marchandises, des investissements, mais des barbelés, des murs, des camps pour les personnes, vous déroulez le tapis rouge de l'extrême-droite et de tous les nationalismes !" Signé dimanche 28 octobre par l'Union européenne et le Canada, le traité de libre-échange est entré en vigueur de manière partielle et provisoire, le temps qu'il soit ratifié par l'ensemble des parlements d'Europe.

Le vainqueur à la primaire EELV Yannick Jadot le 2- novembre 2016 à Kolbsheim (Bas-Rhin).
Le vainqueur à la primaire EELV Yannick Jadot le 2- novembre 2016 à Kolbsheim (Bas-Rhin). (PATRICK HERTZOG / AFP)