Carburant : les automobilistes en quête d’économies

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
La proposition du gouvernement de permettre aux distributeurs de vendre leur carburant à perte a fait pschitt. Reste des automobilistes qui continuent leur chasse aux prix les plus moins déraisonnables.
Carburant : les automobilistes en quête d’économies La proposition du gouvernement de permettre aux distributeurs de vendre leur carburant à perte a fait pschitt. Reste des automobilistes qui continuent leur chasse aux prix les plus moins déraisonnables. (France 2)
Article rédigé par France 2 - T. Grosse, T. Breton, N; Titonel
France Télévisions
France 2
La proposition du gouvernement de permettre aux distributeurs de vendre leur carburant à perte n'a pas plu.. Les automobilistes continuent leur chasse aux prix les plus bas.

Plus de deux euros le litre de carburant, la barrière symbolique est franchie dans cette station de la banlieue de Bordeaux (Gironde). Les automobilistes se ruent donc sur les pompes les moins chères mais même à 1,90 euro le litre, le prix est déjà trop élevé pour certains. Une flambée des prix qui se répercute sur le portefeuille. Mais les prix redescendront-ils un jour ? Face à l’inflation, ces Bordelais affichent une certaine résignation. “Je ne vois pas ce qu’on peut faire de toute façon, on n’a pas trop de possibilités”, explique un automobiliste. 

Des annonces attendues 

Les automobilistes espèrent des annonces concrètes de la part d’Emmanuel Macron dans sa prise de parole de ce dimanche 24 septembre. “Il faut à mon sens baisser les taxes sur l’essence”, affirme un Bordelais, “la solution serait un système de plafonnement au maximum à deux euros”, explique un autre. Avec au moins 1,95 euro le litre en moyenne, les carburants ont atteint cette semaine leur plus haut niveau de l’année 2023. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.