Vacances : de moins en moins d'hôtels sur les routes

Il y a de moins en moins d'hôtels, au bord des nationales, mais aussi sur les aires d'autoroutes. Reportage de France 3 sur l'A1 et l'A61. 

France 3

Petits sommes ou longues siestes, il y a de moins en moins d'hôtels sur les aires d'autoroutes alors les voyageurs épuisés s'organisent comme ils peuvent. "Là, on a des petits matelas, on se débrouille avec. Ce n’est pas le grand luxe, mais ça nous convient très bien", explique un vacancier au micro de France 3. 

17 hôtels seulement dans toute la France 

Il y avait 26 hôtels d'autoroute dans toute la France au début des années 2000. À peine 17 aujourd'hui. Sur l'A10 par exemple, un seul établissement, contre 35 stations-service et une cinquantaine de restaurants. Sur l'autoroute A1, entre Lille et Paris, les panneaux indiquent toujours un hôtel, mais l'établissement n'existe plus. "Là, vous aviez un bâtiment, sur cinq étages de haut", explique Mickael Bruder, directeur de l'aire. 85 chambres ouvertes en 1974. Un hôtel fermé, rayé de la carte cet automne. La raison, un déficit chronique et des clients de plus en plus rares.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une autoroute près de Toulouse. (illustration)
Une autoroute près de Toulouse. (illustration) (REMY GABALDA / AFP)