François de Rugy : plusieurs affaires embarrassantes

Que reproche-t-on précisément au ministre d'État et ex-président de l'Assemblée nationale, qui depuis des années prône la transparence et l'exemplarité ?

FRANCE 3

Sur les photos à l'origine de la polémique, on peut voir des homards, grands crus, des dîners fastueux accompagnés de pétales de roses pour la soirée de la Saint-Valentin. François de Rugy et sa femme ont-ils mené une vie de château aux frais du contribuable lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale ? C'est ce qu'affirme Mediapart. L'actuel ministre de la Transition écologique et solidaire s'en défend depuis mercredi 10 juillet et évoque un travail de représentation dans le cadre de ses fonctions.

D'autres affaires révélées

À l'affaire des dîners, s'ajoute l'affaire de son appartement de fonction au ministère. 63 000 euros ont été dépensés aux frais de l'État pour le rénover : peintures, parquet et même construction d'un dressing. Enfin, une troisième affaire embarrasse le ministre, celle de sa directrice de cabinet, Nicole Klein, qui a bénéficié d'un logement social pendant 12 ans, resté vacant la plupart du temps.

Le JT
Les autres sujets du JT
François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, dans la cour de Matignon, le 11 juillet 2019.
François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, dans la cour de Matignon, le 11 juillet 2019. (DOMINIQUE FAGET / AFP)