Vrai ou faux Les images des premiers pas de l’homme sur la lune ont-elles été trafiquées ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
VRAI OU FAUX. Les images des premiers pas de l’homme sur la lune ont-elles été trafiquées ?
VRAI OU FAUX. Les images des premiers pas de l’homme sur la lune ont-elles été trafiquées ? VRAI OU FAUX. Les images des premiers pas de l’homme sur la lune ont-elles été trafiquées ? (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - L.Augry, A.Boulet,A.Gras, M.Simao
France Télévisions
France 2
Des images relayées par l’agence de presse du président Poutine le montrent remettant en cause les premiers pas de l’homme sur la lune. Qu'en est-il ?

Partagée des millions de fois sur les réseaux en une semaine, une vidéo montre Vladimir Poutine qui regarde les images de la mission Apollo 15. Le PDG de la Sberbank ainsi qu’un data-scientist, Nikolai Gerasimenko, lui expliquent qu'une intelligence artificielle créée par Google fournit la preuve que ces images ont été trafiquées. Ce sont eux qui lui font la démonstration, et non des employés de Google. “C’est officiel” ou “ils nous ont menti, personne n’a jamais mis les pieds sur la lune”, peut-on lire parmi les commentaires sous la vidéo.

Vladimir Poutine “distille le doute”

La vidéo est authentique : on la retrouve le 24 novembre, publiée sur le réseau Télégram par l’agence de presse russe RIA Novosti, jour ou Vladimir Poutine assiste à un forum sur l’intelligence artificielle à Moscou. Les photos, analysées et présentées comme fausses, ont été prises par James Irwin lors de la mission Apollo 15 de 1971.

Contacté, Google assure n’avoir aucun lien avec cette analyse. Ari Kouts, spécialiste de l’IA trouve les affirmations faites à Vladimir Poutine très douteuses : “il n’y a pas eu, à ma connaissance, d’images de différentes missions Apollo qui auraient eu un traitement qui aurait montré qu’elles étaient soit fausses, soit modifiées, soit retravaillées…”.

Selon Lukas Aubin, spécialiste de la Russie, Vladimir Poutine sait "très bien ce qu’il fait, il diffuse une petite musique qui laisse penser que potentiellement on ne nous dirait pas tout”. Cette vidéo est donc une manipulation du Kremlin. Mais sur les réseaux, l’objectif semble atteint : faire douter, même de l’évidence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.