Cet article date de plus de six ans.

Soupçons de dopage : Chris Froome dit avoir été aspergé d'urine par un spectateur du Tour

Le coureur a mis en cause les reportages alimentant la suspicion sur ses performances et son équipe Sky. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le cycliste Chris Froome lors de la 14e étape du Tour de France, qui relie Rodez (Aveyron) à Mende (Lozère), le 18 juillet 2015. (? STEFANO RELLANDINI / REUTERS / X90016)

Un jet d'urine en pleine course. Chris Froome, porteur du maillot jaune du Tour de France, s'est plaint samedi 18 juillet d'avoir été visé par un spectateur qui lui a jeté de l'urine et l'a traité de dopé. "C'était 50 ou 60 kilomètres après le départ, un type m'a précisément visé", a déclaré le Britannique, dont les performances et l'apparence physique alimentent les soupçons de dopage.

Le coureur a mis en cause les reportages alimentant la suspicion sur ses performances et son équipe Sky. "C'est dû à des reportages irresponsables qui ont été faits ces derniers jours. Ceux qui ont jeté la suspicion se reconnaîtront", a ajouté Froome sans citer de noms.

"C'est une minorité du public qui s'exprime"

"Je suis très déçu par la tournure des événements. Je n'accuse pas le public, dont la majorité nous soutient. Là, c'est une minorité qui s'exprime", a estimé l'Anglais, en rappelant un autre incident survenu à l'un de ses équipiers. Son lieutenant australien Richie Porte a affirmé samedi matin avoir reçu un coup au niveau des côtes, de la part d'un spectateur, dans le final de l'étape de La Pierre-Saint-Martin mardi dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accueil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.