Manuel Valls fustige le vote FN depuis le Salon de l'agriculture

Le Premier ministre, de passage au Salon de l'Agriculture, a profité de sa visite pour condamner le vote pour le Front National, en le présentant comme un frein pour les agriculteurs français.

FRANCE 3

Le Salon de l'agriculture s'annonce chaque année comme un moment de détente pour les représentants de l'État. Mais pour Manuel Valls, cette visite a aussi été l'occasion de faire passer un message politique fort. "Les agriculteurs savent aussi ce qu'ils doivent aux pouvoirs publics, et plus particulièrement à l'Europe. Voter Front National, c'est détruire ce modèle européen qui a aussi soutenu l'agriculture française".

Des valeurs aux antipodes du FN

Alors que la majorité socialiste apparaît divisée après l'épisode de la loi Macron, et regarde avec inquiétude les résultats en hausse du parti de Marine Le Pen, notamment lors de la législative partielle dans le Doubs, le Premier ministre a voulu attirer l'attention des agriculteurs, dont le vote est de plus en plus ancré à droite. "Je pense d'ailleurs que ces valeurs de travail, de solidarité, de mérite, cette volonté de transmettre ce savoir-faire à la jeunesse, cette qualité que l'on ressent ici est aux antipodes de ce qu'est l'extrême-droite", a résumé Manuel Valls.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 13 février 2015 à Honfleur (Calvados).
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 13 février 2015 à Honfleur (Calvados). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)