Tribune appelant à manifester contre l'islamophobie : "Je ne valide pas l'ensemble du texte", affirme Yannick Jadot, qui fait pourtant partie des signataires

Yannick Jadot, député européen EELV, était l'invité de franceinfo le 5 novembre.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"Je ne valide pas l'ensemble du texte", a affirmé Yannick Jadot, eurodéputé EELV, mardi 5 novembre sur franceinfo, à propos d'une tribune publiée dans Libération le 1er novembre dernier et signée par une cinquantaine de personnalités appelant à manifester dimanche 10 novembre contre l'islamophobie.

Ce texte dénonce notamment des "projets ou des lois liberticides" vis-à-vis des musulmans. "Je n'ai jamais considéré qu'il y avait un racisme d'État dans notre pays", a précisé Yannick Jadot qui fait pourtant partie des signataires de cette tribune, tout comme le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, le numéro 1 de la CGT Philippe Martinez ou encore la journaliste Rokhaya Diallo.

Je ne vois pas aujourd'hui de lois liberticides vis-à-vis des musulmans dans notre pays.

Yannick Jadot, eurodéputé EELV

à franceinfo

"Ce texte m'est apparu comme une nécessité de lancer une alerte auprès de nos concitoyens sur quelque chose qui monte dans notre société, qui est à la fois l'ensemble des racismes et un racisme vis-à-vis des musulmans. Ce texte, il m'apparaît dans sa philosophie porter une alerte dans notre société sur un danger qui est de faire d'une partie de la communauté nationale le bouc émissaire de nos difficultés. C'est cette philosophie-là que j'ai voulu signer", a souligné Yannick Jadot, tout en reconnaissant que le texte de la tribune avait "très mal circulé" avant sa publication.

Yannick Jadot, député européen EELV, invité de franceinfo le 5 novembre.
Yannick Jadot, député européen EELV, invité de franceinfo le 5 novembre. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)