Laïcité et religion : sujets compliqués à traiter pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a reçu, lundi 28 octobre, le Conseil français du culte musulman. Il presse le CFCM de changer de rythme pour combattre le communautarisme et l'islamisme. Il reste sur sa ligne : pas de débat sur la laïcité à court terme.

FRANCEINFO

Pas de grand discours. Emmanuel Macron se veut le maître des horloges. Il choisit son heure pour s'exprimer et ne cède pas aux injonctions de l'opposition qui le presse de parler de laïcité. S'il tranchait sur le port du voile par les musulmanes, il prendrait le risque de mécontenter l'aile gauche ou l'aile droite de sa majorité, très divisée sur la question. Mardi 29 octobre, le Sénat va débattre de l'interdiction ou non du port du voile pour les accompagnatrices d'une sortie scolaire.

L'attaque d'une mosquée n'arrange rien

Accusé d'inertie, lundi matin, Emmanuel Macron a reçu des représentants du CFCM. Il les pousse à s'investir davantage dans la lutte contre la radicalisation et le communautarisme. Ils ont promis qu'ils joueraient le jeu. Mais l'attaque contre la mosquée de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) pourrait changer la donne, car beaucoup de responsables musulmans préfèrent mettre en avant ce qu'ils appellent , dans le climat actuel, la stigmatisation de l'islam.

Le JT
Les autres sujets du JT