Pédophile : la communauté Saint-Jean visée

Vendredi 29 avril, un prêtre de la communauté de Saint-Jean, en Saône-et-Loire, sera jugé pour abus sexuels.

FRANCE 3

Une victime d'un prêtre membre de la communauté de Saint-Jean a accepté de parler à une équipe de France 3 à la veille du procès d'un prêtre de la communauté, qui est accusée de dissimulation. C'est une femme très pieuse, mais brisée qui accueille les caméras de France 3 chez elle, dans son studio parisien. C'est la première fois qu'elle décide de témoigner du calvaire qu'elle a vécu à Bucarest (Roumanie), sa ville natale. Des parents pauvres pas très aimants, la galère de la rue puis la rencontre avec cet homme, le frère Jean-Dominique. Gabriella a alors sept ans.

Un long silence

"J'avais l'impression que c'était comme si Dieu m'avait entendu et envoyé Jean-Dominique comme un père (...). En fait, il s'est révélé être pire qu'un diable", explique-t-elle. Très vite sa vie bascule le jour où le religieux la viole une première fois. Son cauchemar prend fin cinq ans plus tard lorsque Jean-Dominique est rappelé en France, où il fera d'autres petites victimes jusqu'à sa condamnation à huit ans de prison l'an dernier. Le prête faisait partie de la communauté Saint-Jean, dont le long silence interpelle.

Le JT
Les autres sujets du JT