Le pape a accepté la démission du cardinal Barbarin, relaxé pour non-dénonciation des abus sexuels d'un prêtre

Relaxé à l'issue de son procès pour non-dénonciation des abus sexuels d'un prêtre, le cardinal avait demandé cette démission pour "tourner la page" de cette affaire.

Le cardinal Philippe Barbarin arrive à une conférence de presse au diocèse de Lyon, le 30 janvier 2020, après sa relaxe.
Le cardinal Philippe Barbarin arrive à une conférence de presse au diocèse de Lyon, le 30 janvier 2020, après sa relaxe. (JEFF PACHOUD / AFP)

Le pape François a accepté la démission du cardinal Philippe Barbarin, a annoncé, vendredi 6 mars, le diocèse de Lyon. Relaxé à l'issue de son procès pour non-dénonciation des abus sexuels d'un prêtre, l'archevêque de Lyon avait demandé cette démission pour "tourner la page" de cette affaire. Le pape avait indiqué qu'il s'accorderait un délai de réflexion pour statuer.

Après cette annonce, le cardinal a adressé un message de remerciements à ses "frères et sœurs du diocèse de Lyon".

"Cette affaire restera attachée à mon nom et me collera toujours au visage. Je resterai celui qui n'a pas dénoncé des actes odieux", avait regretté le prélat, moins d'une semaine après sa relaxe.