Marseille : l'ex-président d'un club nautique sera jugé pour propos racistes

Dans un enregistrement révélé par "Marsactu" , Christian Tommasini avait tenu des propos racistes lors d'un conseil portuaire.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le palais de Justice de Marseille (Bouches-du-Rhône). (NELLY ASSÉNAT / RADIOFRANCE)

Christian Tommasini, l'ex-président du club nautique de la Pointe Rouge à Marseille, sera jugé le 29 octobre 2021 devant le tribunal correctionnel de Marseille pour ses propos racistes, annonce le parquet de Marseille vendredi 7 mai.

Le 5 mai 2021, Christian Tommasini a été entendu par les enquêteurs de la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône concernant les faits de "provocation publique à la haine ou à la violence, à la discrimination et injures publiques à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée".

"Je serai le premier à aller faire de la ratonnade"

Le parquet avait ouvert une enquête préliminaire concernant des propos tenus par Christian Tommasini le 22 février dernier lors du conseil portuaire de la Pointe Rouge. "Alors, je ne suis pas raciste, mais maintenant il y en a marre des Arabes. Tu ne peux plus rien faire sans que les Arabes viennent te faire chier", entend-t-on notamment dans l'enregistrement révélé par Marsactu [article payant] qui contient d'autres propos racistes. 

La seule réaction dans la salle est celle de Didier Réault, vice-président LR de la métropole délégué au littoral et président du parc national des Calanques, qui lui répond sur le ton de l’humour : "Tu stigmatises". Une remarque suivie des rires de l’assistance. Christian Tommasini s'emporte : "Le jour où il va falloir que les Français réagissent et qu'il faut s'armer, je serai le premier à aller faire de la ratonnade". Dans la foulée, un autre participant conclut : "Ça ne peut plus continuer comme ça".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Racisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.