Ehpad de Lherm : les familles veulent des réponses

Alors que la piste de l'intoxication alimentaire se confirme, les familles veulent des réponses après le décès de cinq pensionnaires d'une maison de retraite de Lherm (Haute-Garonne).

FRANCE 3

À la suite de l'intoxication alimentaire qui a causé la mort de cinq pensionnaires de l'Ehpad de Lherm (Haute-Garonne), la ministre de la Santé a promis la transparence dans cette affaire. Trois plaintes ont été déposées mardi 2 avril par les familles des victimes. Elles s'interrogent notamment, ainsi que les autres familles des pensionnaires, sur le manque de personnel dans cet établissement. Visiblement, les personnes âgées étaient souvent livrées à elles-mêmes.

"On n'a pas eu les réponses qu'on voulait"

"On la regardait manger. Il y avait deux personnes pour vingt personnes (...) Ce sont des personnes qui ont des difficultés à manger, il faut les aider", illustre Bruno Lapeyre, dont la mère est décédée des suites de la probable intoxication alimentaire. "On n'a pas eu les réponses qu'on voulait sur le déroulement de la soirée, pouvoir rencontrer les personnes qui étaient avec les victimes", explique le fils d'une autre victime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gendarme devant l\'entrée de La Chêneraie à Lherm (Haute-Garonne), le 1er avril 2019, l\'Ehpad où cinq personnes ont trouvé la mort.
Un gendarme devant l'entrée de La Chêneraie à Lherm (Haute-Garonne), le 1er avril 2019, l'Ehpad où cinq personnes ont trouvé la mort. (ERIC CABANIS / AFP)