Cet article date de plus de deux ans.

Collecte des Restos du Cœur : l'association espère qu'elle permettra de récolter "8 000 tonnes de produits"

Patrice Blanc, président des Restos du Cœur, a expliqué vendredi soir sur franceinfo que la moitié des personnes accueillies par l'association ont moins de 25 ans.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une collecte des Restos du Cœur, le 29 novembre 2018. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

À l'occasion de la collecte des Restos du Cœur qui dure jusqu'à samedi 9 mars dans 7 000 supermarchés de France et de la diffusion du spectacle des Enfoirés ce vendredi soir, Patrice Blanc, président des Restos du Cœur, espère sur franceinfo que "cette collecte" permettra de récolter "8 000 tonnes de produits" : "Dans certains magasins, la collecte continue jusqu'à dimanche matin. Elle représente une part importante [de nos rentrées annuelles]. En tout, on récupère 50 000 tonnes par an [notamment] issues de cette collecte mais aussi de dons des agriculteurs ou de dons des industries agro-alimentaires. On a tout au long de l'année la récupération de produits encore consommables qu'on utilise dans les deux jours qui suivent le ramassage, mais la collecte de ce week-end, c'est des conserves et des produits d'hygiène."

Les besoins ont augmenté ces dernières années et particulièrement au printemps et en été. Ça tient au fait qu'on ouvre plus de centres pendant l'été qu'on n'en ouvrait autrefois.

Patrice Blanc

à franceinfo

"On accueille tous types de personnes", explique également le président de l'association : "La moitié des personnes qu'on accueille ont moins de 25 ans avec 38% qui sont des mineurs, qui généralement viennent en famille, dont beaucoup de familles monoparentales. 12% ont entre 18 et 25 ans donc sont des jeunes majeurs : des étudiants, des demandeurs d'emploi, des travailleurs pauvres qui n'arrivent pas à s'en sortir."

L'association fonctionne avec le concours de bénévoles et d'artistes, détaille Patrice Blanc : "On a 72 000 bénévoles qui interviennent pour les Restos du Cœur. Les artistes interviennent de manière bénévole. Le disque de Vianney, tous les droits sont abandonnés pour les Restos du Cœur et ça représente 18 millions d'euros par an."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plan pauvreté

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.