Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Les enfants nés d'une GPA à l'étranger vont obtenir la nationalité française

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Conseil d'État vient de valider l'attribution de la nationalité française aux enfants nés après GPA à l'étranger.

Ils étaient appelés les enfants fantômes. Les enfants nés d'une gestation pour autrui, GPA, à l'étranger, vont désormais obtenir la nationalité française. Ce vendredi 12 décembre, le Conseil d'État a validé la circulaire de la Garde des Sceaux, Christiane Taubira.

Les opposants à la GPA déplorent l'autorisation

C'est un soulagement pour Stephan, père de Bianca, née d'une GPA à l'étranger. "Ils ont le droit à la nationalité française, même s'ils sont nés par GPA. Ce qui veut dire que notre fille qui a trois ans aujourd'hui va pouvoir être reconnue comme Française et avoir un passeport et une carte d'identité comme les autres enfants", se réjouit ce père de famille, au micro de France 2.

Pour les opposants à la GPA, cette autorisation incite les couples à contourner la loi. "Désormais, les citoyens français savent que s'ils veulent avoir recours à une mère porteuse, ils passent commandent à l'étranger. Ils font revenir le bébé. La nationalité française lui sera donné aussitôt", déplore Ludovine de la Rochère, présidente de la "Manif pour tous".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.