VIDEO. La loi famille, un texte "malsain", selon Marion Maréchal-Le Pen

Invitée des "4 Vérités" sur France 2, la députée FN refuse de voir les beaux-parents obtenir les mêmes droits que les parents en matière d'autorité légale sur un enfant, comme le prévoit le texte actuellement débattu à l'Assemblée.

FRANCE 2

Pour Marion Maréchal-Le Pen, la loi famille débattue à l'Assemblée depuis lundi 19 mai n'est pas légitime. "Dans la continuité du mariage et de l'adoption homosexuelle, c'est une loi qui a pour objectif la mise en place de la famille sociale, au détriment de la famille biologique" a déclaré la députée FN du Vaucluse, invitée, mardi 20 mai, des "4 Vérités", dans "Télématin", sur France 2.

"Garder le référent père et mère"

"C'est une forme de combat culturel, parce qu'il y a deux choses, il y a le mandat d'éducation quotidienne, mais il y aussi la possibilité de partager l'autorité parentale avec un tiers, regrette l'élue frontiste. Elle dénonce également la valorisation du rôle du beau-père et de la belle-mère induite dans le texte. C'est une façon de mettre les parents au même niveau que le tiers, j'estime que c'est assez malsain. Malgré le fait que les familles évoluent, il faut garder le référent père et mère, quoiqu'il advienne, pour la stabilité de l'enfant."

La députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, le 22 avril 2014, à Paris.
La députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, le 22 avril 2014, à Paris. (ZAER BELKALAI / CITIZENSIDE / AFP)