55% des Français sont favorables à la GPA et 58% à la PMA, selon un sondage

Le pourcentage de Français favorables au recours à une mère porteuse a grimpé de 16% depuis 2013.

Des militants du collectif Oui Oui Oui manifestent pour l\'ouverture de la PMA à toutes, à Paris, le 23 avril 2013. 
Des militants du collectif Oui Oui Oui manifestent pour l'ouverture de la PMA à toutes, à Paris, le 23 avril 2013.  (MAXPPP)

Depuis janvier, une vaste concertation est menée auprès des Français afin de nourrir la révision des lois de bioéthique, d'ici la fin de l'année. Si la question de la gestation pour autrui (GPA) et la procréation médicalement assistée (PMA), y sont discutées, il semblerait qu'ils y soient déjà majoritairement favorables. Selon un sondage BVA réalisé pour L'Obs et publié mercredi 14 mars, 58% des Français se déclarent favorables à l'ouverture de la PMA aux femmes en couple homosexuel ainsi qu'aux femmes seules (56%). 55% d'entre eux sont également favorables à la gestation pour autrui, poursuit le site de l'hebdomadaire.

Selon ce sondage, le pourcentage de Français favorables au recours à une mère porteuse a grimpé de 16% depuis 2013. Sur les 55% qui y sont favorables aujourd'hui, 32% le sont pour les couples hétérosexuels et homosexuels sans conditions et 15% ne le sont que pour les couples hétérosexuels ayant un problème médical. 

Enfin, ce sondage indique que "plus de 70% des Français pensent aujourd'hui qu'un couple homosexuel peut élever un enfant dans de bonnes conditions. Mais, pour un couple hétéro, le chiffre monte à 98%, preuve que, si les mentalités bougent et si les "nouvelles familles" sont acceptées, il reste quelques bémols", écrit L'Obs.

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1019 Français interrogés par internet du 26 au 27 février 2018.