Les radars embarqués : coûteux et sous-utilisés

France 2 revient ce 24 juin sur les radars embarqués dans des voitures familiales qui passent inaperçues dans le flux de la circulation. Ce dispositif serait coûteux et sous-utilisé.

FRANCE 2

Des radars embarqués sont désormais installés dans des voitures familiales et bon marché qui passent inaperçues dans la circulation. L'arme anti-chauffards absolue serait cependant sous-utilisée. "Elle se noie dans le flot de circulation, passe inaperçue et pourtant c'est le nouveau modèle de voiture dont il faut se méfier", commente la journaliste de France 2. À son bord, un radar embarqué situé sous la plaque d'immatriculation destiné à traquer les excès de vitesse. 61 nouveaux modèles vont s'ajouter aux 254 véhicules déjà sur les routes depuis mars 2013. On les présente comme l'arme anti-excès de vitesse, mais pourtant ils sont sous-utilisés : seulement deux heures par jour.

Un dispositif qui revient cher

Chaque véhicule coûte 70 000 euros. Coûteux aussi en moyens humains. À bord toujours deux policiers ou gendarmes : l'un pour conduire, l'autre pour dresser le procès-verbal. Les autorités réfléchissent à une solution, par exemple un duo composé d'un seul fonctionnaire.

Le JT
Les autres sujets du JT