L'auto-partage entre particuliers se développe

Le prêt de véhicule directement dans les gares et aéroports se répand et fait de l'ombre aux loueurs traditionnels, qui entendent bien réagir.

FRANCE 2

A la gare de Montpellier (Hérault), une centaine de voitures sont louées chaque jour au prix fort. Mais ici, le système de l'auto-partage entre voyageurs a vu le jour, et il permet de diviser la facture par deux.

Le principe : celui qui confie sa voiture avant de monter dans le train gagne le parking gratuit, tandis que celui qui récupère le véhicule le loue jusqu'à 60% moins cher que dans le circuit de location classique.

"Un choix économique"

Certains sont encore réticents : pas facile de confier sa précieuse voiture. Mais Luc Giroux a pris le risque. Il va économiser 60 euros de parking avec les mêmes protections que chez un loueur : le véhicule est assuré tous risques par le service Tripndrive et un état des lieux est réalisé avant le prêt. Romuald Humbert s'est aussi laissé convaincre. "C'est un choix économique", confie-t-il à France 2.

Les loueurs traditionnels grincent des dents, eux qui sont soumis à de lourdes charges. "On espère arriver à un accord pour que le mode opératoire, fiscal, légal, législatif, administratif soit bien connu, construit et accepté par tous", déclare André Gallin, directeur de la communication chez Hertz.
 

Le JT
Les autres sujets du JT