Terrorisme : la France toujours sous la menace

Près de cinq ans après les attentats contre le Bataclan à Paris, la douleur est toujours présente chez les victimes et rescapés. D'autant que le pays est toujours sous la menace terroriste.

La menace terroriste demeure extrêmement élevée, c'est qu'a indiqué le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 31 août. La menace est montée d'un cran avec l'ouverture du procès de Charlie Hebdo ou encore du terroriste présumé Sid Ahmed Ghlam et les autorités ont constaté une hausse des appels à la violence sur les réseaux sociaux.

264 Français tués depuis 2012

En témoigne l'acte de l'assaillant présumé terroriste devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, il y a douze jours. Cette attaque était la quatrième perpétrée sur le sol français depuis le début de l'année. Mais la France est touchée en dehors du territoire également. Début août, au Niger, six humanitaires ont été tués. Au total, depuis mars 2012, les attentats ont fait 264 victimes françaises. Le gouvernement a également parlé de 8 132 personnes fichées pour radicalisation à caractère terroriste. D'ici la fin de l'année, 45 détenus condamnés pour terrorisme seront libérés. Au total, ils sont encore 5 050 individus condamnés pour terrorisme dans les prisons françaises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires sur le boulevard Richard Lenoir, à Paris, après l\'attaque survenue à proximité des anciens locaux de \"Charlie Hebdo\", vendredi 25 septembre 2020. 
Des militaires sur le boulevard Richard Lenoir, à Paris, après l'attaque survenue à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo", vendredi 25 septembre 2020.  (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)