Procès des attentats de janvier 2015 : l'accusation réclame de lourdes peines contre les 14 accusés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Procès des attentats de janvier 2015 : l'accusation réclame de lourdes peines contre les 14 accusés
France 2
Article rédigé par
S. Neumayer, N. Perez, E. Martin, F. Daireaux, E. De Pourquery, G. Bensoussan, C. Pary, G. Sellem - France 2
France Télévisions

Au procès des attentats de janvier 2015, des peines allant de cinq ans de prison ferme à la perpétuité ont été requises contre les 14 accusés, mardi 8 décembre. 

Près de six ans après les attentats de janvier 2015 et à l'issue de trois mois de débats, le parquet antiterroriste vient de requérir des peines lourdes contre les 14 accusés. Les trois principaux auteurs sont morts, mais sans ces accusés, ce trio n'était rien, comme l'ont martelé les deux avocats généraux. Ali Riza Polat est le seul poursuivi pour complicité d'assassinat terroriste. L'accusation a longuement décrit son rôle pivot à tous les stades de la préparation des attentats. Contre lui, et Mohamed Belhoucine, présumé mort en Syrie, le parquet réclame la réclusion criminelle à perpétuité. Son avocate assure qu'il n'avait pas connaissance du projet terroriste.

Verdict le 16 décembre

Les autres hommes dans le box sont accusés d'avoir fourni des armes, du matériel ou encore d'avoir contribué au financement des attaques de janvier 2015. L'accusation réclame des peines allant de cinq ans à 20 ans de réclusion. Quant à Hayat Boumeddiene, la veuve du terroriste Amedy Coulibaly, elle serait toujours en fuite quelque part en Syrie. Le parquet requiert 30 ans de réclusion à son encontre. Le verdict du procès est prévu le 16 décembre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès des attentats de janvier 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.