Procès Bettencourt : la fille de Liliane impitoyable avec François-Marie Banier

La fille de Liliane Bettencourt, Françoise Meyers, a été appelée à la barre ce vendredi lors du procès Bettencourt. Elle a mis en cause l’ancien confident François-Marie Banier, un "homme sans limite".

(Françoise Bettencourt-Meyers est l'une des premières à avoir porté plainte dans l'affaire Bettencourt © Reuters-Regis Duvignau)

A la barre, ce vendredi, c'est Françoise Bettencourt-Meyers, la fille de Liliane Bettencourt. La fille de la multimilliardaire héritière de l’Oréal est l’une des premières à avoir porté plainte pour "abus de faiblesse" dans l’affaire Bettencourt. Devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, elle a commencé par dire que ce dossier était "une très longue histoire, une histoire totalement invraisemblable ".

Avec une voix douce et assurée, les bras croisés sur sa veste de velours noire, elle explique pourquoi elle a porté plainte en 2007 contre François-Marie Banier, l’ancien confident et photographe de sa mère. A la mort d’André Bettencourt, le mari de Liliane, François-Marie Banier veut qu’elle "l’adopte ". C’est à ce moment que Françoise Bettencourt-Meyers se rend compte que le confident "n’avait décidément aucune limite ". A la barre, elle déclare : "La devise" de Banier, "ce n'était pas diviser pour régner, mais briser pour régner, briser toute une famille ! ".

A LIRE AUSSI ►►► Expliquez-nous... la famille Bettencourt 

A la barre, Françoise Bettencourt-Meyers s'est également expliquée sur les 700.000 euros (indemnités et prêt) versés à Claire Thibout, l'ex-comptable de Liliane Bettencourt. Elle a indiqué avoir répondu à une demande de son père alors qu'il s'attendait à un licenciement de l'employée. 

Un rôle flou auprès du personnel

Quinze ans auparavant, les relations entre la fille et le photographe s’étaient tendues. Françoise avait surpris François-Marie en train de parler très mal à Liliane Bettencourt. La mère se fâche avec la fille et celui qui veut se faire adopter "œuvrait de toutes ses forces pour les séparer et maintenir Liliane sous son emprise ", selon Françoise Bettencourt-Meyers.

A LIRE AUSSI ►►► Procès Bettencourt : Banier, principal accusé, dément l'abus de faiblesse

Lors de son audition, Françoise Bettencourt-Meyers est, en revanche, moins précise sur le rôle qu’elle aurait tenu auprès du personnel de maison. Un personnel très divisé entre les pro-Liliane et les pro-Françoise. Il est question de l’argent versé par Françoise à l’ancienne comptable de la milliardaire et principale accusatrice de François-Marie Banier. Elle est d’ailleurs mise en examen dans ce dossier pour "faux témoignage ".

"Je mène un combat depuis 2007 pour protéger ma mère" Françoise Bettencourt-Meyers au micro de Corinne Audoin
--'--
--'--