Onze arrestations dans l'enquête sur l'attaque de deux fourgons de bijoux dans l'Yonne

Depuis le début de la semaine, onze personnes ont été interpellées dans l'enquête sur le commando qui avait attaqué en mars 2015, sur l'A6 dans l'Yonne, deux fourgons de bijoux. Un butin estimé à 9 millions d'euros.

(Deux fourgons transport de bijoux attaqués en mars 2015 sur l'A6 dans l'Yonne ©Maxppp)

Les policiers ont donc fini par les rattraper, au bout d’un an d’enquête minutieuse, une enquête confiée à l’Office Central de Lutte contre le Crime Organisé et à la Brigade de répression du banditisme. Depuis le début de la semaine, onze personnes ont été arrêtées, dont deux salariés de la société de convoyeurs Témis, deux complices présumés des braqueurs. Ces deux employés sont écroués depuis jeudi, les autres sont encore en garde à vue ce week-end, dans l’attente de savoir si un juge les place ou non en détention provisoire.

Un scénario digne d'un film

Dans la nuit du 10 au 11 mars 2015, une quinzaine de malfaiteurs, cagoulés, armés de kalachnikov, avaient attaqué les chauffeurs des camions transportant les bijoux sur l'autoroute A6, au péage d'Avallon dans l'Yonne, entre Paris et Lyon. Après les avoir suivis, ils les avaient forcé à les suivre sur un chantier tout proche, et avaient éventré les camions de bijoux à la pelleteuse. Un braquage scpectaculaire avec un mode opératoire vraiment pas banal, le découpage à la pelleteuse du toit de deux camions blindés et banalisés remplis de bijoux. 

9 millions d'euros de bijoux avaient été dérobés.  Les bandits s’étaient volatilisés avec leur magot.

A LIRE AUSSI ►►►Deux fourgons attaqués dans l'Yonne pour un gros butin