Justice : la difficulté à juger des mineurs

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Justice : la difficulté à juger des mineurs
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Ancien président du tribunal pour enfants de Bobigny (Seine-Saint-Denis), Jean-Pierre Rosenczveig revient dans le 23 heures de Franceinfo samedi 22 mai sur la justice des mineurs en France, après le meurtre de Marjorie, âgée de 17 ans, par un autre adolescent à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). 

À Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), la jeune Marjorie, 17 ans, a été tuée par un autre adolescent lors d’une rixe. Jean-Pierre Rosenczveig, ancien président du tribunal pour enfants de Bobigny (Seine-Saint-Denis), explique dans le 23 heures de Franceinfo samedi 22 mai que dans ce type de fait divers, "ce qui interroge beaucoup les uns et les autres, c’est la violence. Moi je ne crois pas que ce soit le débat la violence. Je crois que le débat, c’est la perte d’un certain nombre de valeurs, ou le manque d’acquisition d’un certain nombre de valeurs, par les plus jeunes. Le respect de la personne, la vie tout simplement", souligne-t-il.

Une justice spécifique pour les enfants

Interrogé sur la réponse pénale face à ce genre de drame, Jean-Pierre Rosenczveig estime "qu’un enfant est un enfant, il faut le traiter comme un enfant. Et un enfant, ça ne veut pas dire qu’on doit pardonner tout ce qu’il fait. Un enfant peut être puni, doit être rappelé aux règles du jeu. Par-delà la punition qui est éducative, il doit y avoir une prise en charge. Il faut une justice spécifique pour les enfants."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.