Crash EgyptAir : Paris ouvre une information judiciaire pour homicide involontaire

Le parquet de Paris a annoncé ce lundi avoir ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire dans l'enquête sur le vol MS804 d'EgyptAir, reliant Paris au Caire, qui s'est abîmé le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l'Egypte avec notamment 40 Egyptiens et 15 Français à bord.

(Le vol MS804 d'EgyptAir, qui reliait Paris au Caire, s'était abîmé le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l'Egypte avec notamment 40 Egyptiens et 15 Français à bord © Sipa)

 Une enquête judiciaire a été ouverte pour "homicides involontaires" par le parquet de Paris, qui avait initié une enquête préliminaire le 19 mai, une procédure classique du fait de la présence de ressortissants français parmi les victimes.

A LIRE AUSSI ►►► Egyptair : une enquête difficile

Le vol MS804 d'EgyptAir, qui reliait Paris au Caire, s'était abîmé le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l'Egypte avec notamment 40 Egyptiens et 15 Français à bord. Après quasiment un mois de recherches, les deux boîtes noires de l'Airbus A320 ont été repêchées mi-juin et leur examen a débuté le 19 juin

L'hypothèse de l'attentat, initialement mise en avant par l'Egypte, a cédé du terrain au profit de celle de l'incident technique : des alertes automatiques avaient en effet été émises par l'appareil deux minutes avant sa chute, signalant de la fumée dans le cockpit et une défaillance de l'ordinateur gérant les commandes.