Royaume-Uni : la loi sur l’expulsion des migrants vers le Rwanda suscite un tollé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Le Parlement britannique a approuvé dans la nuit de lundi 22 à mardi 23 avril le projet de loi permettant l’expulsion vers le Rwanda de demandeurs d’asile entrés illégalement au Royaume-Uni.
Royaume-Uni : la loi sur l’expulsion des migrants vers le Rwanda suscite un tollé Le Parlement britannique a approuvé dans la nuit de lundi 22 à mardi 23 avril le projet de loi permettant l’expulsion vers le Rwanda de demandeurs d’asile entrés illégalement au Royaume-Uni. (france 2)
Article rédigé par France 2 - M. Burgot, N. Sadok
France Télévisions
France 2
Le Parlement britannique a approuvé dans la nuit de lundi 22 à mardi 23 avril le projet de loi permettant l’expulsion vers le Rwanda de demandeurs d’asile entrés illégalement au Royaume-Uni.

Le parlement britannique a approuvé, mardi 23 avril, le projet de loi permettant l'expulsion vers le Rwanda de demandeurs d'asile entrés illégalement au Royaume-Uni. Ce projet est présenté comme une mesure phare de sa politique de lutte contre l'immigration clandestine.

La polémique enfle au Royaume-Uni. Le texte prévoit qu'une partie des demandeurs d'asile qui arrivent illégalement au Royaume-Uni serait envoyée au Rwanda, pour que leur demande y soit étudiée par les autorités rwandaises, et qu'ils puissent, si la demande est validée, s'installer dans le pays. Le but pour le Royaume-Uni est qu'une partie des demandes ne soit plus gérée par Londres, mais surtout de dissuader les traversées de la Manche.

Une rémunération

Le gouvernement britannique prévoit de rémunérer à hauteur de 3 500 euros les demandeurs d’asile qui, de manière volontaire, souhaitent être délocalisés au Rwanda. Les demandeurs d’asile relocalisés seront autorisés à travailler légalement au Rwanda et recevront une aide des autorités locales pour le logement notamment.

Parmi Nos sources

Statistiques de migration publiées le 22 avril 2024 par le ministère britannique de l’Intérieur (Home Office), en anglais

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.