Info franceinfo Affaire PPDA : Florence Porcel a déposé une nouvelle plainte pour "viol" avec constitution de partie civile

Cette nouvelle plainte avec constitution de partie civile entraîne automatiquement l'ouverture d'une information judiciaire, confiée à un juge d'instruction.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Florence Porcel à Paris, le 25 février 2021. (MAXPPP)

La journaliste Florence Porcel, qui accuse l'ancien présentateur du "20 heures" de TF1, Patrick Poivre d'Arvor, d'un viol en 2009, vient de se constituer partie civile auprès du doyen des juges d'instruction, a appris franceinfo auprès du parquet de Nanterre jeudi 25 novembre.

Sa première plainte avait été classée sans suite, en raison d'une "insuffisance de preuves", selon le parquet de Nanterre. Cette nouvelle plainte avec constitution de partie civile entraîne automatiquement l'ouverture d'une information judiciaire, confiée à un juge d'instruction, sous réserve du versement de la consignation (somme destinée à couvrir l'amende encourue en cas de fausse dénonciation).

Le juge d'instruction dernier ne pourra être saisi que sur ces faits de viol – les seuls à être non prescrits parmi les accusations portées contre l'ex-présentateur – mais pourra consulter l'intégralité du dossier et entendre les autres femmes, malgré la prescription. Huit femmes avaient déposé des plaintes pour "viols", "agressions sexuelles", "tentatives d'agression sexuelle" ou "harcèlement sexuel" contre Patrick Poivre d'Arvor. Sept ont accepté de témoigner publiquement auprès de Libération début novembre. Sollicités, les avocats de Florence Porcel n'ont pas donné suite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences sexuelles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.