Corée du Sud : qu'est ce que le Molka Porn ?

Attention à vos jupes mesdames ! En Corée du Sud, un nouveau phénomène a envahi les rues : le Molka Porn. Des hommes filment les dessous des femmes, à leur insu. 

franceinfo

En voyage en Corée du Sud, vous pouvez devenir star du porno sans le savoir. Sur twitter des messages d'alerte fleurissent : "Ne venez pas en Corée, vous vous retrouverez sur un site porno sous le pseudo de : 'femme étrangère'". Ce phénomène s'appelle le "Molka Porn", espionnage sexuel en français. Le mode opératoire est simple : filmer une femme à l'aide d'une caméra miniature et à son insu. Ces contenus sont alors diffusés sur des plateformes spécialisées en ligne. Ces situations se passent dans les rues, dans les vestiaires, mais aussi dans les toilettes publiques.

La Corée, un pays misogyne

Ce voyeurisme masculin est devenu un fléau en Corée du Sud. 22 000 femmes sont descendues dans les rues de Séoul pour manifester autour de ce slogan :"I am not Korean Porn", "Je ne suis pas ton film porno", en français. En réponse, le gouvernement de Moon Jae-in met en place un dispositif pour lutter contre les violences sexuelles dans le secteur public. Dans cette société misogyne, le gouvernement précédent avait conseillé aux femmes de ne pas porter de jupes. En 2017, une étude a révélé que 80% des hommes avouaient avoir déjà abusé de leurs petites amies.

molka porn
molka porn (franceinfo)