Centenaire du 11-Novembre : Emmanuel Macron entre solennité et proximité

Le point d'orgue des cérémonies du centenaire de l'armistice de la guerre 14-18, dimanche 11 novembre à Paris, s'est achevé sans fausse note pour Emmanuel Macron.

France 3

C'est une journée réglée comme du papier à musique mise à part l'intrusion des Femen qui pose la question d'une faille de sécurité. Mais Emmanuel Macron a retrouvé une posture de président olympien. Illustrations quand il a passé les troupes en revue, où quand il a mis en garde de façon solennelle contre la montée des populismes.

Semaine de "bonheur"

Cette solennité retrouvée est aussi une réponse à ceux qui lui reprochent d'avoir désacralisé ces derniers temps la fonction présidentielle. L'émotion ressentie par les Français ne les empêchera pas d'aller manifester contre la politique économique d'Emmanuel Macron le 17 novembre. L'émotion peut profiter d'une façon très ponctuelle à un président en mal de popularité. La longue séquence mémorielle a été quelque peu parasitée par la colère des Français. Cette semaine, Emmanuel Macron l'a pourtant vécue comme un moment de "vrai bonheur", selon ses mots. Il est vrai que son immersion lui a permis de corriger un peu son image de président distant. Il a même offert une tournée générale dans un bar du Pas-de-Calais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Emmanuel Macron lors d\'un déplacement à Lens (Pas-de-Calais), le 9 novembre 2018.
Le président de la République Emmanuel Macron lors d'un déplacement à Lens (Pas-de-Calais), le 9 novembre 2018. (ETIENNE LAURENT / AFP)