Le discours de Marine Le Pen coupé par les Femen

Alors que la présidente du Front national était à la tribune place de l'Opéra à Paris pour le défilé traditionnel du 1er-Mai, trois militantes du mouvement féministe sont apparues seins nus avec des banderoles contre le FN.

France 3

Marine Le Pen allait prendre la parole devant les sympathisants FN rassemblés place de l'Opéra à Paris pour le défilé du parti ce 1er mai, quand des militantes du mouvement Femen sont apparues sur le balcon d'une chambre d'hôtel face à l'estrade.

Elles ont allumé des fumigènes, et brandi des banderoles. Sur celles-ci et sur leurs torses nus, elles avaient écrit l'inscription "Heil Le Pen". Elles ont également fustigé la foule avec des mégaphones, et imité le salut fasciste.

Une intervention illégale

La présidente du Front national a dû arrêter son discours, et après cinq bonnes minutes, les trois femmes ont été brutalement évacuées par les membres du service d'ordre du parti. Ils ont pu intervenir car le personnel de l'hôtel a pensé qu'il s'agissait de policiers. La direction de l'hôtel refuse aujourd'hui d'expliquer comment le service d'ordre du FN a pu entrer aussi facilement dans la chambre. Pour le vice-président du FN, Florian Philippot, celui-ci "a fait son travail".

La police est finalement entrée dans la chambre quelques minutes après l'arrivée des membres de la sécurité, et a arrêté tous les protagonistes. Après avoir été entendus, ils ont tous été libérés dans la journée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois Femen interrompent le discours du 1er-Mai de Marine Le Pen à Paris aux cris de \"Heil Le Pen !\".
Trois Femen interrompent le discours du 1er-Mai de Marine Le Pen à Paris aux cris de "Heil Le Pen !". (THOMAS SAMSON / AFP)