Mort du prince Philip : Harry et William rendent hommage à leur grand-père

"Mon grand-père était un homme extraordinaire et faisait partie d'une génération extraordinaire", a écrit le prince William, deuxième dans l'ordre de succession au trône.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La famille royale britannique lors de la parade militaire traditionnellement organisée pour l'anniversaire de la reine Elizabeth II, le 13 juin 2015 à Londres, au Royaume-Uni. (BEN STANSALL / AFP)

Ils pleurent leur grand-père. Les princes William et Harry ont rendu hommage, lundi 12 avril, au prince Philip, mort vendredi. Après les prises de parole des enfants du prince durant le week-end, les deux frères aux relations distendues ont à leur tour salué publiquement la mémoire du disparu, mort "paisiblement" à 99 ans au château de Windsor, à l'ouest de Londres. "Le siècle de vie de mon grand-père a été défini par le service, à son pays et au Commonwealth, à son épouse et reine, et à notre famille", a salué le prince William, l'aîné des petits-enfants de la reine Elizabeth et du prince Philip.

"Mon grand-père était un homme extraordinaire et faisait partie d'une génération extraordinaire", a poursuivi William, deuxième dans l'ordre de succession au trône, ajoutant que son épouse Kate et lui continueront "à faire ce qu'il aurait voulu : soutenir la reine dans les années à venir".

"Un maître du barbecue"

Dans la foulée, le prince Harry a salué "un homme de devoir, d'honneur et au fort sens de l'humour". Rentré, selon les médias britanniques, pour la première fois au Royaume-Uni depuis sa mise en retrait fracassante de la monarchie, le duc de Sussex a rendu hommage à "un roc pour sa majesté la reine à la dévotion inégalée". "Pour moi (...), c'était mon papy : un maître du barbecue, une légende de la plaisanterie et malicieux jusqu'au bout", a-t-il confié.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Archewell by Harry and Meghan (@archewell_hm)

Son épouse Meghan, 39 ans, qui attend son deuxième enfant pour cet été, reste en revanche en Californie. Son médecin lui a conseillé de ne pas se rendre au Royaume-Uni, selon le palais de Buckingham.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.