Vincent Lambert : la Cour Européenne des Droits de l'Homme valide l'arrêt des soins

Les médecins du CHU de Reims où Vincent Lambert est maintenu artificiellement en vie depuis 2008 sont les seuls désormais à pouvoir prendre une décision.

FRANCE 3

La Cour Européenne des Droits de l'Homme a confirmé ce vendredi 5 juin la décision de la justice française. Cette dernière avait statué il y a un an pour l'arrêt des soins prodigués à Vincent Lambert. Ce soir, l'équipe médicale du CHU de Reims a annoncé qu'avant de mettre en place l'arrêt des soins, elle consulterait dans les prochains jours les membres de la famille.
Cette décision des juges de la Cour Européenne des Droits de l'Homme, l'épouse de Vincent Lambert l'attendait. "Il n'y a pas de joie à exprimer et pour reprendre une expression d'une des demi-soeurs de Vincent, on aimerait que sa volonté soit faite", a déclarait au micro de France 3 Rachel Lambert.

"Un scandale" pour ses parents

Vincent Lambert est tétraplégique et dans un état végétatif depuis un accident de voiture en 2008. Son état de santé est irréversible disent les médecins, mais ses parents se refusent à le laisser partir. "Un scandale, on condamne notre fils. Nous sommes là pour nous en occuper, nous continuerons, nous sommes scandalisés. Je suis très triste de la décision de la CEDH, mais nous nous battrons encore nuit et jour", affirme Viviane Lambert.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Lambert, Rachel Lambert et Viviane Lambert (de gauche à droite) assistent à une audience devant la Cour européenne des droits de l\'homme, le 7 janvier 2015 à Strasbourg. 
François Lambert, Rachel Lambert et Viviane Lambert (de gauche à droite) assistent à une audience devant la Cour européenne des droits de l'homme, le 7 janvier 2015 à Strasbourg.  (FREDERICK FLORIN / AFP)