Cet article date de plus de six ans.

Vidéo A Montreuil, parents et professeurs se mobilisent pour rester en ZEP

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
J. BENZINA, F. BOHN - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le quartier du collège Paul Eluard ne devrait pas apparaître sur la nouvelle carte de l'éducation prioritaire qui sera dévoilée mercredi par la ministre de l'Education.

Alors que la ministre de l'Education doit annoncer, mercredi 17 décembre, la nouvelle carte de l'éducation prioritaire, le statut d'établissement classé en Réseau d'éducation prioritaires (REP, nouvelle appellation des ZEP) est devenu convoité. Dans certains établissements, comme le collège Paul Eluard à Montreuil (Seine-Saint-Denis) où s'est rendu une équipe de France 2, parents et professeurs se mobilisent pour conserver ce classement, et les moyens qui l'accompagnent.

Les parents bloquent l'accès au collège Paul Eluard, qu'ils occupent depuis trois semaines, forçant les cours à s'arrêter. Ils craignent notamment des classes plus chargées et demandent la réintégration du collège au réseau, et non le maintien des moyens pendant trois ans que propose le rectorat. "Les seules fois où ça marche à peu près [en Seine-Saint-Denis], on nous remercie en nous enlevant les moyens", déplore un professeur de français.

Des gagnants et des perdants

La nouvelle carte contiendra le même nombre de REP – regroupant des collèges et écoles du même secteur – que la précédente, mais les académies peuvent décider de sortir certains établissements du dispositif pour en faire entrer de nouveaux, sur des critères sociaux. Certains réseaux d'établissements particulièrement en difficulté, les REP+, devraient recevoir plus de moyens.

Les syndicats enseignants ont appelé à la grève, mercredi, et un rassemblement est prévu devant le ministère de l'Education.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.