VIDEO. Pour Peillon, la morale, "c'est ce que vous faites par vous-même"

A partir de 2015, écoliers et collégiens devraient avoir au moins une heure par semaine de "morale laïque", et les lycéens au moins dix-huit heures par an.

France 2

Vincent Peillon a levé le voile sur l'enseignement de la morale à l'école, destiné à "faire partager les valeurs de la République". A partir de 2015, écoliers et collégiens devraient avoir au moins une heure par semaine de "morale laïque", et les lycéens au moins dix-huit heures par an. Le ministre de l'Education nationale a présenté à la presse, lundi 22 avril, un rapport sur ce thème, commandé en octobre.

Le ministre a donné sa définition de cette nouvelle discipline scolaire : "La morale, ce n'est pas l'enseignement civique, la morale, c'est ce que vous faites par vous-même." Il a insisté sur l'importance de cette matière dans une République "qui a toujours dit : 'Il ne faut pas seulement le civisme. Il est fondamental, mais il faut le baser sur une disposition morale.'"

Le futur Conseil supérieur des programmes, indépendant, définira la mise en œuvre de l'enseignement de morale laïque, créé par le projet de loi sur la refondation de l'école sous le nom d'"enseignement moral et civique", sans augmenter le nombre d'heures de cours hebdomadaires.

Vincent Peillon. ministre de l\'Education nationale devant la presse le 22 avril 2013, Paris 
Vincent Peillon. ministre de l'Education nationale devant la presse le 22 avril 2013, Paris  (WITT / SIPA)