Lyon : un étudiant en difficulté financière s'immole par le feu

Vendredi 8 novembre, un jeune étudiant de 22 ans à Lyon (Rhône) s'est immolé devant le bâtiment du Crous. Il se trouve toujours entre la vie et la mort.

Franceinfo

L'étudiant de 22 ans s'est immolé par le feu en pleine rue vendredi 8 novembre, devant un bâtiment du Crous, à Lyon (Rhône). Dimanche 10 novembre, il est toujours entre la vie et la mort. Juste avant sa tentative de suicide, il avait prévenu sa petite amie par SMS : sur le lieu du drame, les amis du jeune homme ont affiché son dernier message posté sur les réseaux sociaux. L'étudiant en sciences politiques y explique sa précarité après avoir perdu sa bourse et son logement : c'est la règle après un deuxième redoublement.

"On ne s'attendait pas à ce que ce soit lui qui passe à l'acte"

Sur le lieu du drame, ses amis ont affiché des copies de son témoignage publié sur Facebook, à la fois personnel et politique, dans lequel il s’alarme de la précarisation grandissante des Français. "Il y avait évidemment des signes d'une détresse sociale, économique. Mais ce sont des signes que l'on retrouve chez de très nombreux étudiants. On ne s'attendait pas à ce que ce soit lui qui passe à l'acte", confie Bastien Pereira, enseignant, membre du Syndicat Sud éducation. L'université de Lyon 2 a exprimé son soutien au jeune homme ainsi qu'à sa famille et ses proches.

L\'Issep, l\'école de Marion Maréchal, a été recouverte de peinture noire dans la nuit de mardi à mercredi 27 mars 2019, à Lyon
L'Issep, l'école de Marion Maréchal, a été recouverte de peinture noire dans la nuit de mardi à mercredi 27 mars 2019, à Lyon (ALEX MARTIN / AFP)