Harcèlement scolaire : un questionnaire pour aider les victimes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Une nouvelle campagne de sensibilisation contre le harcèlement scolaire commence jeudi 9 novembre. Un questionnaire va être transmis du CE2 à la terminale.
Harcèlement scolaire : un questionnaire pour aider les victimes Une nouvelle campagne de sensibilisation contre le harcèlement scolaire commence jeudi 9 novembre. Un questionnaire va être transmis du CE2 à la terminale. (France 2)
Article rédigé par France 2 - F. Weil
France Télévisions
France 2
Une nouvelle campagne de sensibilisation contre le harcèlement scolaire commence jeudi 9 novembre. Un questionnaire va être transmis du CE2 à la terminale.

"As-tu peur d'aller à l'école ?", "As-tu menti pour rester chez toi ?", "As-tu peur d'aller en récréation ?". Voici quelques-unes des 33 questions posées aux élèves du CE2 au CM2, jeudi 9 novembre. Pour les collégiens et lycéens, 44 questions, dont une partie sur leur expérience des réseaux sociaux. Là où naît souvent le harcèlement. Tous les établissements scolaires devront à partir d'aujourd'hui distribuer ce questionnaire anonyme. Deux heures de temps scolaire seront banalisées pour donner le temps aux élèves d'y répondre.

Tenter de libérer la parole

Ils pourront dire si oui ou non ils sont victimes du harcèlement scolaire, et à quelle fréquence. L'idée du gouvernement : permettre aux élèves de libérer leur parole. Une bonne initiative, mais avec un temps de préparation trop court, selon une proviseure. "Le problème c'est qu'encore une fois, on nous demande de faire les choses dans la précipitation et l'impréparation", confie Alixe Rivière, porte-parole de la FCPE de Seine-Saint-Denis. D'après une étude de l'Ifop, un jeune sur cinq est victime de harcèlement scolaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.