Éducation : les contours de la revalorisation des salaires des enseignants sont encore flous

Publié Mis à jour
Éducation : les contours de la revalorisation des salaires des enseignants sont encore flous
France 2
Article rédigé par
S.Soubane, M.Arribe, G.Beaufils, D.Bonnet, E.Urtado - France 2
France Télévisions

Le gouvernement s'est engagé à une revalorisation des salaires des enseignants à la rentrée 2023. Pour cela, des négociations ont débuté, lundi 3 octobre, entre le ministère de l'Éducation et les syndicats, et se poursuivront jusqu'en février prochain, car les contours de la revalorisation sont encore flous.

Le gouvernement s'est engagé à une revalorisation des salaires des enseignants à la rentrée 2023. Depuis cinq ans, Marie Laferrière enseigne dans une école de l'éducation prioritaire. Une responsabilité trop peu rémunérée selon elle. "Aujourd'hui, j'ai un salaire net de 1 700 euros nets hors prime", détaille Marie Laferrière. Elle pourrait profiter de la revalorisation, une mesure essentielle selon elle, même si les modalités sont encore floues.

Des enseignants français parmi les moins bien rémunérés

Les professeurs des écoles en France touchent 19 % de moins que leurs collègues des pays de l'OCDE. Au bout de 15 ans de carrière, ils sont même parmi les moins bien rémunérés. Une réalité que constate Alice Remundo en regardant ses fiches de paie après 14 ans de carrière. Elle touche 2 072 euros nets par mois. Pour augmenter les enseignants, le ministère envisage notamment de leur confier de nouvelles tâches en échange de rémunération. Pour Alice Remundo, qui gère déjà une classe à double niveau, c'est irréaliste. Le ministère de l'Éducation et les syndicats négocieront la question des salaires jusqu'en février prochain.

Parmi nos sources

OCDE

MINISTERE DE L'ECUCATION 

SNUIPP FSU 

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.