Écoles : les Pokémon au piquet

La ministre de l'Éducation nationale va demander à l'éditeur du jeu qu'il n'y ait pas de Pokémon rare dans les établissements scolaires.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ils sont dans la rue, dans les parcs, même dans votre voiture. Mais s'il y a bien un endroit où les Pokémon ne sont pas les bienvenus, c'est ici, dans les cours de récré. C'est une demande officielle de Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education, au créateur de Pokémon Go : bannir les Pokémon les plus rares des établissements scolaires, sécurité oblige.

Empêcher les intrusions

Car pour les Pokémon rares, certains sont prêts à tout. Ces chasseurs lyonnais en savent quelque chose alors s'ils apparaissaient dans un lycée qui n'est pas le leur, "on aurait potentiellement, une tentation d'y aller", avoue l'un d'eux. Interdire les Pokémon rares pour empêcher les intrusions, mais aussi favoriser la concentration des élèves, les parents sont pour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pokémon Psykokwak
Le pokémon Psykokwak (Artworks Pokémon)