Drogues : les riverains manifestent contre l'évacuation des consommateurs de crack en direction de la banlieue

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
23h : Drogues : les riverains manifestent contre l'évacuation des consommateurs de crack en direction de la banlieue
Franceinfo
Article rédigé par
A.Hanquet - franceinfo
France Télévisions

Après les habitants d'Aubervilliers et Pantin, en Seine-Saint-Denis, qui ont protesté, cette semaine, contre la venue d'usagers du crack évacués depuis Paris, de nouvelles manifestations ont eu lieu dans l'Est parisien.

"Stop au crack", c'est le slogan scandé par les manifestants place de la bataille à Stalingrad (Paris) ce samedi 2 octobre. Pour certains, cela fait plusieurs années qu'ils doivent cohabiter avec des dealeurs et des consommateurs de drogues. "Vivre ici, c'est voir des déjections dans son hall d'immeuble, c'est sortir et voir des scènes de deal devant nous. Je n'ai pas d'enfants mais vous imaginez ce que les parents doivent dire aux enfants pour expliquer les situations dans ce genre", témoigne Caroline, membre du collectif Action Stalingrad. 

"Il faudrait s'occuper d'eux dans des centres spécialisés"

La semaine dernière, les consommateurs de crack du jardin d'Éole et de Stalingrad ont été évacués vers le parc de la Porte de la Villette. Pour les riverains, la situation n'est pas vivable pour autant. "On sait qu'il y a des hôpitaux désaffectés dans le coin, qu'il faudrait réarmer et ensuite il faudrait prendre en charge ces gens-là. Il faudrait s'occuper d'eux dans des centres spécialisés", explique Frédéric Francelle, président du collectif 19.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.