Drogue : les toxicomanes évacués de Paris à Pantin

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
jardin d'éole
FRANCEINFO
Article rédigé par
Y. Haefele - franceinfo
France Télévisions

Les consommateurs de crack à Paris sont un fléau depuis plusieurs années. Les toxicomanes ont été évacués vendredi 24 septembre du nord-est de Paris. Ils ont été déplacés à moins de deux kilomètres.

La police était présente en nombre, vendredi 24 septembre, à la demande du ministère de l'Intérieur pour évacuer la cinquantaine de toxicomanes qui campaient dans le XIXe arrondissement de Paris. Pour les Parisiens, excédés par les dégradations et les nuisances, c'est le soulagement. Les campements de vendeurs et d'accros au crack, un dérivé fumable et bon marché de la cocaïne, pourrissaient la vie des habitants.

Un problème repoussé de deux kilomètres

Mais les toxicomanes ne sont pas allés bien loin : ils ont été placés à deux kilomètres seulement, à Pantin (Seine-Saint-Denis). Un tunnel a été muré à la hâte pour séparer les fumeurs de crack d'un quartier résidentiel. Le maire socialiste Bertrand Kern est "très inquiet". Pour la mairie de Paris, cette solution ne fait que déplacer le problème. Les riverains et la mairie de Paris appellent l'Etat à apporter une solution pérenne au problème.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Salles de shoot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.