VIDEO. L'Assemblée vote l'interdiction du recours aux mannequins trop maigres

L'objectif affiché de cet amendement au projet de loi sur la Santé est de lutter contre l'anorexie.

FRANCE 2

On ne devrait plus voir de mannequins trop maigres lors des défilés de mode. L'Assemblée nationale a voté, vendredi 3 avril au matin, l'interdiction du recours à des mannequins trop maigres et dénutris dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la Santé de Marisol Touraine.

L'objectif d'Olivier Véran, député PS à l'origine de l'amendement, est de lutter contre l'anorexie. "C'est une mesure de protection des mannequins. La pression de l'image de la maigreur excessive dans la mode ne pouvait plus durer", analyse-t-il.

Certificat et poids minimum

Faire la promotion de la maigreur, que ce soit lors des défilés ou sur internet, sera puni par la loi. "J'ai eu un choc quand j'ai vu ma fille qui travaillait dans le mannequinat, on ne voyait que les os, elle n'avait plus de seins, on ne voyait plus ses règles. Elle s'infligeait une torture pour rentrer dans des tailles très petites", se souvient une femme. Les mannequins devront avoir un certificat médical et peser un poids minimum.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des mannequins défilant à l\'occasion de la fashion week de Milan (Italie), le 28 février 2015.
Des mannequins défilant à l'occasion de la fashion week de Milan (Italie), le 28 février 2015. (ANTONIO CALANNI / AP / SIPA)