Emmanuel Macron : "Je crois dans les idées que je défends"

Le ministre de l'Économie est l'invité du 20h de France 2, et s'exprime sur ses ambitions politiques pour la France. 

France 2

Le ministre de l'Économie a décidé de lancer cette semaine son mouvement politique, à un an de l'élection présidentielle. La formation, baptisée "En Marche !", ne se veut ni de gauche ni de droite. Une annonce qui ne semble pas avoir dérangé le président Hollande et Manuel Valls. Mais avec la portée de la contestation du projet de loi sur le travail, Emmanuel Macron s'expose comme la cible de ceux qui craignent la précarité.

Agir face aux "blocages" politiques

Invité de Laurent Delahousse, le ministre explique ne pas agir innocemment. "Je crois dans les idées que je défends. Si nos concitoyens pensent que c'est important, ils le montreront en adhérant, en aidant à transformer le pays", estime-t-il. Il reconnaît des "blocages" dans son activité au sein de l'exécutif, "de celles et ceux qui, pour de bonnes raisons, disent à gauche 'on ne m'avait pas promis ça en 2012', ou qui disent à droite 'parce qu'elle est portée par quelqu'un de gauche, je ne veux pas voter cette loi'".
Emmanuel Macron dit vouloir s'appuyer sur "l'énergie qu'il y a dans le pays", et les personnes qui rejoignent sa formation depuis mercredi. Il demande aux quelque 13 000 adhérents actuels de "réfléchir, de proposer mais aussi d'essayer quelque chose d'original, qui consiste à aller dans le pays et faire une grande opération de porte-à-porte".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, le 14 mars 2016 à Paris.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, le 14 mars 2016 à Paris. (THIBAULT CAMUS / AP / SIPA)