Couvre-feu à 18 heures : affluence dans les grandes surfaces

Le couvre-feu avancé à 18 heures à partir du samedi 16 janvier oblige les Français qui ne peuvent pas se libérer la semaine à faire leurs courses le week-end. Résultat, une affluence certaine est attendue aux caisses des supermarchés.

France 3

Les caddies sont remplis à la sortie d’une grande surface de Vélizy, dans les Yvelines, samedi 16 janvier. "On a des réserves pour deux, trois semaines, c’est plutôt pour éviter de revenir trop souvent que par crainte d’une pénurie", explique un client. Avec la fermeture des commerces à 18 heures, à cause du couvre-feu, les consommateurs sont obligés d’anticiper. "On fait les courses le week-end parce que la semaine, c’est mort, je pense qu’on a fait les courses pour deux semaines, et on devra tenir jusqu’au samedi d’après", estime un autre client.

Davantage de clients attendus

Dans un hypermarché de Caen, dans le Calvados, toutes les caisses, soit une trentaine, ont été ouvertes  : "On a ouvert un maximum de caisses entre 10 heures et 18 heures, un renfort au maximum, et ensuite on essayera de s’adapter en fonction", explique une responsable. Sur les marchés, les commerçants remarquent que certains clients achètent plus que d’habitude. Tous les commerces s’attendent à recevoir davantage de clients tout au long de la journée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des clients dans un supermarché Auchan, à Valence (Drôme), le 14 décembre 2019.
Des clients dans un supermarché Auchan, à Valence (Drôme), le 14 décembre 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)